Expositions & Ressources

poulpe

Sujet du jour :

“Non Jeff, t’es pas tout seul !…” Ou “Écrire à quatre mains voire plus quand on n’est ni un bonobo, ni le Poulpe.”

« Faites-moi un 8 pages pour nous proposer des déclinaisons conceptuelles des relations épistolaires potentielles en versions synchrones et/ou asynchrones questionnant les notions de pluralité et l’originalité ;  vous avez deux minutes ! »

Bon, alors euh… On se calme, et on va juste faire un  rapide tour d’horizon de quelques solutions expérimentées entre collègues ou avec des élèves de différents niveaux.

Framasoft œuvre depuis 2001 et nous propose un annuaire de logiciels libres comprenant à ce jour officiellement 1625 entrées. Un petit tour sur le site nous montre qu’en plus de cet annuaire, on trouve à notre disposition  “Framapad”, un outil d’écriture collaborative.

L’écriture collaborative repose sur un logiciel permettant à plusieurs auteurs d’intervenir en même temps sur un même projet de rédaction.

 C’est un éditeur de texte libre fonctionnant en mode collaboratif et en temps réel.

Pour des profs, il est assez intéressant de travailler ainsi à distance, et de mutualiser les préparations de cours par exemple, sachant qu’il est bien évidemment possible d’écrire en simultanée, ou en mode asynchrone toute en pouvant consulter l’historique des modifications, ou ouvrir une fenêtre de tchat pour échanger sans passer par le téléphone.

Pour les élèves, la préparation d’un travail en mode collaboratif est aussi facilité en limitant les contraintes de temps ou de lieu…

Ce dispositif est à votre disposition à l’adresse suivante : http://framapad.org/

Il y a deux types d’usages :

– en version lite : pas de compte à créer mais votre document est public…

en créant un compte gratuit, vous pouvez lier votre pad à une liste de collaborateurs et à eux seuls. Vous avez aussi la possibilité de gérer une liste de documents archivés.

Bref, ce logiciel s’appelle communément un »pad », le Framapad n’est pas unique dans son genre, il provient du  projet Etherpad.

Il y en a, bien sur, bien d’autres, on peu citer les libres : Titanpad,  Quadpad (autres Etherpad) ou encore Gobby (autre projet mais celui-ci nécessite une installation)

Et les moins libres voire réellement propriétaires : Zoho Docs (en ligne, gratuit pour 5Go)  et bien sur GoogleDocs.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, ce en sont que les outils testés en situation.

Ce n’est pas parce qu’on veut écrire et collaborer qu’on est obligé d’écrire droit !

Pour une écriture non-linéaire collaborative libre,  il y a “Wisemapping” (une version de Freemind en ligne),  outils bien intéressant pour aider les élèves à faire du tri ou a structurer un plan ou encore à faire un brainstorming…

Ici le collaboratif ne peut être en temps réel, voici une limite, mais l’export sous forme de fichiers compatibles Freemind/Freeplane est très bien.

Pour d’édition papier ne pas hésiter à faire un pdf…

Bref,  les poulpes potentiels doivent passer le bonjour au OuLipiens de toute espèces !


Bout de ficelle

 Comment ne pas resté collé au PC  ne pas s’isoler et avoir plus de contact avec le numérique qu’avec les élèves ?

En test : Un clavier sans fil avec trackpad intégré pour écrire, manipuler au tableau tout en étant au milieu de la salle.

On peut aussi passer la main à un élève pour qu’il agisse depuis sa place sur l’image vidéoprojetée.

C’est très peu couteux (30/40€)… modèle k400 Logitech.  Portée théorique de 10 m, compatible Linux, Windows et MaCosX…

Ça ne remplace pas un TBI, mais ça peut potentiellement soutenir l’interactivité.

A suivre…

Clavier sans fil, portée 10 m