Expositions & Ressources

Blog Minumig

Des cours dans les nuages ou les mains dans le cambouis?

medium_15749186001

Aujourd’hui, les mains dans le cambouis pour une petite présentation des essais de déploiement de Google Apps Education.

Paradoxe des paradoxes​, moi qui suis plutôt pour le libre, je viens vous présenter un système propriétaire du grand G…

Pourtant, ​j​’ai auparavant, installé toute la salle d’arts plastiques sous Linux pour éviter de conforter les représentations des élèves imprégnés de Windows et Ms Office, tel​s​ de futur​s​ cerveaux bien préparés à une consommation numérique de masse. Cette gestion de machines sous Linux est aussi une option pragmatique sachant que les machines dont je dispose n’ont pas les ressources suffisantes pour supporter un OS tel que Ms Windows et aussi (peut​-​être surtout), plus simplement parce que au moins sous Linux ça fonctionne (!!!) ; en effet, mon cœur de métier n’est pas la maintenance informatique, ni la gestion des antivirus de tous poils encore moins la réparation des interfaces perméables à la moindre erreur de manipulation mais la pédagogie des Arts Plastiques. Continuer la lecture

Et si on testait les IHM* entre Wimp*, souris et fromage !

Ou  : Qu’importe le pc pourvu qu’on puisse afficher, montrer, démontrer, illustrer et interagir voire plus…

IHM_01(3)

Aujourd’hui, on aborde les outils d’interfaces qui seuls ou combinés nous permettent de mettre en œuvre des séquences de cours où l’on risque moins l’isolement parce que plongeant le nez sur notre clicodrome (WIMP), nous perdons de vue nos interlocuteurs et donc les élèves…

Une séquence de cours engageant des outils numériques pour être un peu ouverte nécessite que l’outil ne s’interpose pas comme un obstacle entre l’apprenant et l’enseignant mais qu’il prenne bien la place d’un relais, d’un média qui va pointer, amplifier, enrichir de contenus les échanges.

Aujourd’hui, Môssieur Jourdain qui pratique les WIMP sans le savoir, parce qu’il n’est pas une mauviette ! (private joke, désolé) s ‘interroge sur le fait que prendre la main sur un TBI/TNI, c’est souvent un pas vers le cours magistral, ce qui peut paraitre parfois problématique au regard de certains enjeux pédagogiques .

S’il semble évident que combiner à d’autres dispositifs de pointage, il est pourtant possible de trouver une posture où les déambulations de l’enseignant ne sont pas limitées par une sorte de fil à la patte,  empêchant tout éloignement du tableau ou du PC sur le papier c’est un fait, dans le décor réel, il faut voir.

Continuer la lecture

poulpe

Sujet du jour :

“Non Jeff, t’es pas tout seul !…” Ou “Écrire à quatre mains voire plus quand on n’est ni un bonobo, ni le Poulpe.”

« Faites-moi un 8 pages pour nous proposer des déclinaisons conceptuelles des relations épistolaires potentielles en versions synchrones et/ou asynchrones questionnant les notions de pluralité et l’originalité ;  vous avez deux minutes ! »

Bon, alors euh… On se calme, et on va juste faire un  rapide tour d’horizon de quelques solutions expérimentées entre collègues ou avec des élèves de différents niveaux.

Framasoft œuvre depuis 2001 et nous propose un annuaire de logiciels libres comprenant à ce jour officiellement 1625 entrées. Un petit tour sur le site nous montre qu’en plus de cet annuaire, on trouve à notre disposition  “Framapad”, un outil d’écriture collaborative.

L’écriture collaborative repose sur un logiciel permettant à plusieurs auteurs d’intervenir en même temps sur un même projet de rédaction.

 C’est un éditeur de texte libre fonctionnant en mode collaboratif et en temps réel.

Pour des profs, il est assez intéressant de travailler ainsi à distance, et de mutualiser les préparations de cours par exemple, sachant qu’il est bien évidemment possible d’écrire en simultanée, ou en mode asynchrone toute en pouvant consulter l’historique des modifications, ou ouvrir une fenêtre de tchat pour échanger sans passer par le téléphone.

Pour les élèves, la préparation d’un travail en mode collaboratif est aussi facilité en limitant les contraintes de temps ou de lieu…

Ce dispositif est à votre disposition à l’adresse suivante : http://framapad.org/

Il y a deux types d’usages :

– en version lite : pas de compte à créer mais votre document est public…

en créant un compte gratuit, vous pouvez lier votre pad à une liste de collaborateurs et à eux seuls. Vous avez aussi la possibilité de gérer une liste de documents archivés.

Bref, ce logiciel s’appelle communément un »pad », le Framapad n’est pas unique dans son genre, il provient du  projet Etherpad.

Il y en a, bien sur, bien d’autres, on peu citer les libres : Titanpad,  Quadpad (autres Etherpad) ou encore Gobby (autre projet mais celui-ci nécessite une installation)

Et les moins libres voire réellement propriétaires : Zoho Docs (en ligne, gratuit pour 5Go)  et bien sur GoogleDocs.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, ce en sont que les outils testés en situation.

Ce n’est pas parce qu’on veut écrire et collaborer qu’on est obligé d’écrire droit !

Pour une écriture non-linéaire collaborative libre,  il y a “Wisemapping” (une version de Freemind en ligne),  outils bien intéressant pour aider les élèves à faire du tri ou a structurer un plan ou encore à faire un brainstorming…

Ici le collaboratif ne peut être en temps réel, voici une limite, mais l’export sous forme de fichiers compatibles Freemind/Freeplane est très bien.

Pour d’édition papier ne pas hésiter à faire un pdf…

Bref,  les poulpes potentiels doivent passer le bonjour au OuLipiens de toute espèces !


Bout de ficelle

 Comment ne pas resté collé au PC  ne pas s’isoler et avoir plus de contact avec le numérique qu’avec les élèves ?

En test : Un clavier sans fil avec trackpad intégré pour écrire, manipuler au tableau tout en étant au milieu de la salle.

On peut aussi passer la main à un élève pour qu’il agisse depuis sa place sur l’image vidéoprojetée.

C’est très peu couteux (30/40€)… modèle k400 Logitech.  Portée théorique de 10 m, compatible Linux, Windows et MaCosX…

Ça ne remplace pas un TBI, mais ça peut potentiellement soutenir l’interactivité.

A suivre…

Clavier sans fil, portée 10 m

questions-cloudEt si continuait à questionner les ressources du Cloud…

Chacun a testé différents services de stockages synchronisés en ligne.

Mais comme vus aux précédents midi, si les besoins en espace de stockage sont bien évidemment rapidement supérieurs aux offres gratuites des différents fournisseurs.

Pour pallier cela, trois solutions semblent se profiler.

1/ Payer un service, ce qui pourrait être logique : une centaine d’euros par an pour 50Go, ça devrait largement couvrir les besoins de chacun (?).

Si la logique de la rémunération du service parait bien légitime, il n’en demeure pas moins que nous sommes tous confrontés à l’accumulation de charges nouvelles souvent associées au numérique… et que les sociétés fournissant ces services se rémunèrent souvent sur deux plans :

  • par le prix de location de l’espace
  • par une  commercialisation relativement opaque des données propres de leurs clients !!!

2/ Compiler les services : 2go+ 5Go+15 Go + 5Go etc … Evidemment ça pourrait paraître bien fastidieux de gérer des comptes chez « n » fournisseurs.

Alors, il existe un agrégateur de compte pour IOS, Android, Windows, MacOsX  : DOO. Il y a aussi Cloudii qui propose un plus large panel de service à agréger mais qui reste une solution purement Android.

3/ Mutualiser les services avec un serveur Owncloud ou Seafile. nous pourrons développer cet aspect une autre fois, ce n’est pas une question si simple. Des essais grandeur nature sont en cours avec les élèves de 3e et de 4e sur une plateforme Owncloud où ils disposent chacun de 5Go d’espace pour stocker mais aussi pour rendre leur travaux depuis n’importe quel accès internet.

A suivre donc…

 

 

cloudLes services de stockage Cloud sont nettement améliorés par les clients de synchronisation.

Nous verrons ici, quelques indications pour installer certains logiciel-clients qui se déclinent sur les principales plateformes (Windows/MacOs/Linux).

Mais l’installation d’un logiciel n’est pas toujours sans problèmes.

Installer un logiciel sous windows, est-ce vraiment raisonnable ?

synapticOn est très souvent tentés d’installer des logiciels pour accéder à de nouvelles fonctionnalités…

Si cela peu paraître compliqué ou facile, selon le niveau de pratique que l’on se reconnaît, mais il ne faut pas oublier de prendre en compte certains paramètres incontournables.

1/ Vous ne pourrez pas toujours installer un logiciel, notamment si vous n’avez pas les droits d’administrateur associés à votre profil utilisateur. C’est le cas des postes configurés pour se connecter à un réseau professionnel du fait de stratégies de sécurités évidentes. En ce cas, vous n’obtiendrez qu’un message d’erreur : il vous faudra demander au service informatique responsable du poste d’installer votre logiciel. Continuer la lecture

owncloud-square-logoDepuis peu, je teste l’usage de Owncloud avec les élèves.

L’idée, mettre à disposition les cours et des ressources pour les élèves afin de favoriser le suivi entre les cours et de limiter les effets ô combien constatable de problème de connexion entre les cours situé à 8 jours d’écart voir plus.

Dans un premier temps, les informations pour les clients de synchronisation ne sont pas fournies aux élèves…

Nous sommes en phase de Beta test, une centaine d’élèves la première semaine, une deuxième 8 jours plus tard, au vu des résultats, il faudra voir comment tous pourront y accéder. Continuer la lecture

Dropbox est devenu  presque un standard de fait, Google Drive se développe grâce aux outils associés : traitement de texte, tableur ou diapo en mode collaboratif, le service de mail présent par défaut sur toutes les tablettes et smartphone Android…

Tout le monde comprend que synchroniser ses documents par le cloud est beaucoup plus sûr que de le garder sur une clé USB. Quoique !

Arguments pour : c’est pratique !

  • Une clé usb se perd très facilement

  • Elle se détruit aussi très facilement :

    • champ magnétique

    • décharge électrostatique : attention aux mains sèches,

    • formatage malhencontreux

    • rupture d’une soudure ou faux contact

  • Le cloud permet non seulement d’avoir les documents sur plusieurs supports mais aussi sur un serveur distant qui lui à fort peu de chance de tomber en panne étant donné que les données stockées le sont sur des supports redondants avec des niveaux de sécurité technique tels qu’aucune installation individuelle ne peut envisager.

  • Le fichier sur lequel on travaille chez soi est bien le même que celui du bureau ou de la classe, ce qui évite des déconvenues… ( A-t-on copié le bon fichier sur la clé usb avant de partir ?) Continuer la lecture

logo-minumig

Entre deux tranches de pain, avec ou sans salades, les midis numériques se déroulent une semaine sur deux, le mardi.

C’ est le lieu de rencontres informelles où l’on aborde nos différentes approches et où l’on échange autour de nos expériences ou inexpériences des outils numériques dans notre pratique professionnelle..

L’idée : créer une parenthèse se retrouver autour d’une problématique choisie (et il y en a !!!)

Chacun apporte son éclairage, ses questions, ses retours d’expériences et ses intentions où envies… C’est un peu l’auberge espagnole !

midinumig

 

Quelques notes et précisions autour des éléments et questions vues au premier Midi Numérique le 17/12.

Le nuage est une source de logiciels et de services variés et facilement adaptables a des pratiques d’enseignement.Nuage33

Diversité des outils à disposition, possibilité d’ouverture et de liens entre les séances de cours pour accentuer une continuité pédagogique, mise à disposition de stockage de données accessibles de presque partout et sur n’importe quelle plateforme (smartphone, pc, mac, station partagée ou personnelle, cybercafé, tablette etc.)

La plupart du temps, l’aspect “gratuit” qui est une pratique courante jusqu’à certains degrés tout du moins, est un réel atout pour les établissement mais aussi pour les élèves, ainsi ceux-ci peuvent bénéficier des logiciels et des services en classe mais aussi hors de la classe…

 

télécharger l’article intégrale en pdf

Ressources pour la classe