Expositions & Ressources

DéGé

Voici couverture-ebookdonc quelques Croxels qui ont été réalisés à l’occasion des 11e RPPS du 29 juin au 1er juillet.

Merci encore à tous et toutes pour l’accueil, la convivialité et le confort de travail.

Un recueil a été édité, il est disponible en passant par l’Association des Psychologues de l’Éducation Nationale de la Vienne (ADPEN-86) (pour les adhérents) ou directement chez l’éditeur.

 

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des travaux…

Reve admin_0Bon, aujourd’hui, je fais du tri !

Non, je ne ne me lance pas dans une thèse, ni dans une thérapie mais je restructure les infos sur le site.

Je profite de la parution du minimémo du Snesup pour replublier quelques Croxels… Avec l’emballage perso qui va bien.

dont acte…

32 pages dont 6 illustrées par mézigue !

32 pages dont 6 illustrées par mézigue !

Tu fais quoi en ce moment? Oooooh depuis ces « n » dernières années, je passe mes jours et mes nuits à peaufiner MA thèse !!! (arg !)

Question interdite, sinon soirée pourrite, voire amitié en berne pour un moment, ou encore obligation d’énormes efforts pour paraître intéressé, histoire de ne pas passer pour le con qu’on est ! (pas toujours facile d’assumer) : « De quoi qu’ça cause? »

Alain Resnay résume la situation de façon moins alambiquée (On connait la chanson) :

– Une thèse sur quoi ?
– Les chevaliers paysans de l’an 1000 au lac de Paladru.

– Ah, oui… c’est bien… c’est bien que quelqu’un en parle…

– Une thèse sur quoi ?
– Les chevaliers paysans de l’an 1000 au lac de Paladru.
– Mais… heu… il y a des gens que ça intéresse ?

– Non, personne…

En espérant qu’aucun copain ni aucune copine ne se retrouve dans ce dérapage, personnellement, je n’ai même pas essayé, alors !

Mais je ne me moque pas, je suis empathique !

Enfin, voilà, le « minimémo du Snesup » est tout frais, sorti de la presse, merci à Claire Bornais qui a eu l’idée de me solliciter pour que mes croX’ viennent colorer le propos.

 

Il y aurait comme une loi dite « Travail » qui tenterait de marquer des points dans notre dos pendant que toute l’attention médiatique est portée sur le foot… Après, ce seront les Jeux Olympiques ; peut être que, pour finir l’année, on réanimera Guy Lux, va savoir ???

En attendant, c’est pas si facile pour tout le monde. Y’en a qui luttent, t’as qu’à croire ! Je vous présente donc Ernest et Gudule, des insurgés « Frondeurs » qui ont décidé de questionner le monde avec audace… et bienveillance ?

 

Voici donc quelques croxels qui ont été réalisés pour cette occasion…

Un petit bouquin est en court de cogitation…

Les injonctions institutionnelles sont ce qu’elles sont, il y a quand même parfois quelques questions qui surnagent, non?

Les Rencontres Poitevines des Psychologues Scolaires est Manifestation organisée tous les 2 ans
par l’Association des Psychologues de l’Éducation Nationale de la Vienne (ADPEN-86)
en partenariat avec l’Université de Poitiers.

Pour la 11e édition, j’ai eu la fève : une carte blanche pour illustrer ces rencontres… Alors avec mon stylet et ma tablette, je note et je croque, histoire de faire mon malin… Le tout sort sur un écran de vidéoprojection qui jouxte l’affichage principal.

 

Au fil de juin, parus dans la Lettre FDE du Snesup ou le BA de la cgt EP du Poitou-charentes pour certains, restés dans les cartons pour d’autres…

No comment… etc.

Tu fais quoi en ce moment? Oooooh depuis ces « n » dernières années, je passe mes jours et mes nuits à peaufiner MA thèse !!! (arg !)

Question interdite, sinon soirée pourrite, voire amitié en berne pour un moment, ou encore obligation d’énormes efforts pour paraître intéressé, histoire de ne pas passer pour le con qu’on est ! (pas toujours facile d’assumer) : « De quoi qu’ça cause? »

Alain Resnay résume la situation de façon moins alambiquée (On connait la chanson) :

– Une thèse sur quoi ?
– Les chevaliers paysans de l’an 1000 au lac de Paladru.

– Ah, oui… c’est bien… c’est bien que quelqu’un en parle…

– Une thèse sur quoi ?
– Les chevaliers paysans de l’an 1000 au lac de Paladru.
– Mais… heu… il y a des gens que ça intéresse ?

– Non, personne…

En espérant qu’aucun copain ni aucune copine ne se retrouve dans ce dérapage, personnellement, je n’ai même pas essayé, alors !

Mais je ne me moque pas, je suis empathique !

je compte les moutons… ou je conte les moutons ?

Des cours dans les nuages ou les mains dans le cambouis?

medium_15749186001

Aujourd’hui, les mains dans le cambouis pour une petite présentation des essais de déploiement de Google Apps Education.

Paradoxe des paradoxes​, moi qui suis plutôt pour le libre, je viens vous présenter un système propriétaire du grand G…

Pourtant, ​j​’ai auparavant, installé toute la salle d’arts plastiques sous Linux pour éviter de conforter les représentations des élèves imprégnés de Windows et Ms Office, tel​s​ de futur​s​ cerveaux bien préparés à une consommation numérique de masse. Cette gestion de machines sous Linux est aussi une option pragmatique sachant que les machines dont je dispose n’ont pas les ressources suffisantes pour supporter un OS tel que Ms Windows et aussi (peut​-​être surtout), plus simplement parce que au moins sous Linux ça fonctionne (!!!) ; en effet, mon cœur de métier n’est pas la maintenance informatique, ni la gestion des antivirus de tous poils encore moins la réparation des interfaces perméables à la moindre erreur de manipulation mais la pédagogie des Arts Plastiques. Continuer la lecture